Matthieu Malige

Le français Matthieu Malige occupe depuis bientôt quatre ans le poste de directeur financier du groupe Carrefour, un géant de la distribution. Grâce à son dynamisme, l’entreprise continue de glaner des parts de marché dans le monde notamment au Brésil et en Amérique latine.

L’ingénieur de BTP devenu directeur financier

Matthieu Malige est né en 1974. Au terme de son cursus scolaire, il est orienté à l’école de travaux publics d’où il obtiendra en 1997 un diplôme d’ingénieur. Se voyant plutôt dans la finance, il décide de s’expatrier aux États-Unis où il s’inscrit en année de Master à l’université de Los Angeles. Il complète cette formation à HEC. En 1999, il obtient un diplôme en Finances.

L’aventure débute chez Lazard frères

Dès sa sortie de l’école HEC, le jeune Matthieu Malige y est recruté en tant que sous-directeur des affaires financières. C’est le début d’une grande aventure qui le conduira quelques années plus tard au sein du groupe Carrefour France en qualité de directeur de la stratégie du développement. Il sera nommé directeur financier de Carrefour Belgique.

Peu de temps après, l’entreprise le nommera directeur financier de sa filiale française. C’est ce retour au pays qui le conduira chez l’un des concurrents : la Fnac. En effet, Matthieu Malige est débauché de Carrefour France en 2011 pour être le nouveau secrétaire général de la Fnac. C’est d’ailleurs dans cette boîte qui fera la connaissance d’Alexandre Bompard. Tous les deux vont faire les beaux jours de cette entreprise jusqu’en 2017.

Le grand retour à Carrefour

Après la Fnac, Matthieu Malige est approché par son ancien employeur à savoir le groupe Carrefour dont il deviendra le directeur financier. Dans cette nouvelle aventure, il sera aux côtés de son ex-collaborateur Alexandre Bompard qui a rejoint le groupe plus tôt.

C’est sous la houlette de ces deux hommes que Carrefour arrive à déployer ses ailes même en temps de crise sanitaire mondiale due à la maladie de Covid-19. En fait, il y a environ cinq mois, Carrefour a implanté une filiale au Brésil. Cette action s’inscrit dans la politique de réalisation des objectifs du groupe avant 2022.

Matthieu Malige : un homme de vision

En véritable visionnaire, le directeur financier avait déjà anticipé cette crise mondiale en lançant une politique de transformation de l’entreprise qui s’appuiera désormais sur la numérisation. L’usage des TIC est alors au cœur de sa stratégie marketing. Au fil du temps, cela s’avère bénéfique, car l’entreprise désormais plus proche des consommateurs réalise des chiffres d’affaires jamais égalés en ces temps de Covid-19.