bas de contention

Près d'une femme sur 2 connaît des problèmes d'insuffisance veineuse et ressent des douleurs dans les jambes. Les hommes ne sont hélas pas épargnés non plus par cette maladie. Ce constat alarmant l'est encore plus lorsqu'on sait que très peu d'entre eux (moins de 1 sur 3) prennent les risques sur la santé liés à l'insuffisance veineuse à leur juste niveau. Porter des bas de contention est pourtant un moyen très simple de prévenir les maladies liées à l'insuffisance veineuse et de soulager les jambes lourdes.

Cheville enflée, varices, jambes lourdes, etc.

Vous vous demandez dans quels cas porter des bas de contention ? En cas de varices, par exemple, inesthétiques, leur apparition est souvent ressentie par tous ceux ou toutes celles qui en sont victimes comme un véritable cauchemar. Outre les problèmes liés aux effets physiques immédiats (sensation de jambes lourdes), les varices sont souvent le signe avant-coureur de maladies graves (phlébites, ulcères de la jambe etc...). Il existe des traitements lourds qui vont de la prise de médicaments à la chirurgie pour l'éradication des varices. Et le moyen le plus simple pour éviter les complications reste encore le port de bas de contention. En effet, la pression exercée par les articles de compression, qu’il s’agisse de bas, collants ou chaussette, améliore le retour veineux en permettant au sang de remonter plus facilement vers le cœur. Un homme ou une femme peut également choisir de porter des articles de contention durant ses séances de sport. Porter des collants, bas ou chaussettes de contention va lui permettre d’améliorer ses performances et de faciliter sa récupération. Il existe plusieurs classes de compression, le degré se mesure en hecto Pascal, votre médecin vous conseillera pour choisir la classe la plus adaptée en fonction de vos besoins.

La prévention d’œdèmes et la disparition des douleurs

Les bas de contention agissent directement contre l'hypertension provoquée par l'insuffisance veineuse en rétablissant in situ et localement une pression acceptable, soulageant ainsi les douleurs des hommes ou des femmes qui les portent. Il faut cependant que les bas de contention respectent techniquement le principe de dégressivité de la pression existant naturellement chez l'être humain entre la cheville et la cuisse. Les personnes à risques -outre celles présentant des varices ou sujettes aux phlébites- comme les femmes enceintes, les grands voyageurs ou encore les malades du cancer venant d'être opérés sont fortement invitées par les professionnels de la santé à porter des moyens de contention afin de prévenir les conséquences désastreuses sur leur état de santé ou de forme du moment.